L'alimentation



1- Les Antioxydants.


Antioxydants: substances qui diminuent l'oxydation d'autres substances chimiques et qui protègent l'organisme contre les dommages causés par les radicaux libres, ou d'autres substances chimiques.


La nourriture peut empêcher le vieillissement si elle contient des antioxydants, présents principalement dans les fruits et les légumes, d'où l'utilité d'en manger 5 par jour et, éventuellement, de prendre des vitamines sous forme de pilules en complément. Avoir un régime alimentaire à base d'antioxydants, c'est prévenir la peau d'un vieillissement prématuré. On peut aussi en trouver dans certains cosmétiques.
Les antioxydants existent sous deux formes:

- Sous forme naturelle: ils sont fabriqués par notre organisme.
• Les antioxydants spécifiques (comme la coenzyme Q10)
• Les enzymes protectrices activées par notre alimentation (la catalase du fer, le superoxyde dismutase du zinc et du cuivre...)

- Dans notre alimentation:
• Vitamines: C, E, B2 ...
• Oligo-éléments: cuivre, zinc, fer, sélénium; qui activent les enzymes protectrices de notre organisme.
• Les composés des fruits et légumes: caroténoïdes, polyphénols (vin rouge), isothiocyanates (crucifères), épices et aromates.

Les besoins en antioxydants sont augmentés si on fume, si on fait du sport intensif, si on a plus de 40-45ans, si on est convalescent ou stressé, ou en cas de surexposition aux rayons nocifs émis par le soleil (pour contrer l'effet accélérateur du vieillissement du soleil).

 

2- Les effets de notre alimentation sur le vieillissement de la peau.

a- Introduction

Pour ralentir et prévenir le vieillissement de la peau, il faut manger chaque jour des aliments riches en antioxydants qui diminuent l'action des radicaux libres (cf: le stress oxydatif), donnent plus de vitalité à la peau, qui est plus ferme plus longtemps.


b- Les principaux antioxydants de notre alimentation.


- La vitamine C: c'est une défense contre les radicaux libres. Il est recommandé d'en consommer environ 110 mg/jour. Les principales sources de cette vitamine sont: le cassis, le persil frais et les poivrons rouges, qui en contiennent entre 160 et 200 mg par portion de 100g.

- La vitamine E: Elle empêche les graisses de rancir. Ainsi elle protège les membranes et diminue les inflammations de la peau. La vitamine E est le meilleur barrage contre les rayonnements nocifs du Soleil. Elle est stockée dans les parois des cellules de la peau: elle neutralise les radicaux libres directement dans l'épiderme. Elle bloque l'assèchement de la peau, le creusement des rides, l'apparition des tâches brunes et empêche les vaisseaux sanguins d'être apparents, qui sont les signes du vieillissement. La peau reste donc plus belle plus longtemps. Chez l'adulte, il est conseillé de consommer entre 13 et 15 mg/jour de vitamine E. Les principales sources en sont l'huile de graine de blé (135mg par portion de 100g), les petits pois et les salsifis (3mg par portion de 100g).

- Les caroténoïdes: Ils empêchent la peau d'être rugueuse et en réparent les cellules (les kératinocytes), en détruisant les radicaux libres. Ils multiplient aussi ces cellules: la peau est redensifiée, ce qui s'oppose au vieillissement. Les besoins en caroténoïdes sont, chez l'adulte, de 2,1 mg/jour. On les retrouve principalement dans l'huile de germe de blé et les aliment contenant le pigment lycopène (fruits rouges, pamplemousses roses...)

- Les oligo-éléments: ils sont essentiels, mais à faible dose car leur absence ou une consommation excessives peuvent être mortelles. En voici les principaux:

• Le sélénium: Il lutte contre les radicaux libres. Nos besoins en sont de 60 μg par jour. L'orge en contient 70μg pour 100g.
• Le zinc: il est indispensable pour la fabrication du superoxyde dismutase qui lutte contre les radicaux libres. La dose quotidienne recommandée en zinc est, chez l'adulte, de 13mg par jour. Une huître en contient 16mg pour 100g.
• Le cuivre: il lutte contre le vieillissement de la peau par le stress oxydatif en détruisant les radicaux libres. Le besoin en cuivre chez l'adulte est de 2mg par jour. Cette dose est contenue dans 100g de crustacés ou de foie.
• Le fer: il sert à la fabrication des cellules de la peau. Il est conseillé d'en consommer 8mg par jour pour l'homme et 18mg par jour pour la femme. 100g de boudin noir en contiennent 2,2mg et 100mg de foie en contiennent 15mg.

 

Au contraire, certaines habitudes alimentaires peuvent accélérer le vieillissement de la peau, comme les régimes «yoyo» au cours desquels on gagne et perd du poids cycliquement, qui détendent la peau. Il faut aussi éviter les aliments trop gras, car la graisse est stockée dans la peau et rancit, la peau n'est alors plus protégée et est asséchée, voire atrophiée. De nombreuses carences en nutriments ont des effets sur la peau identiques à ceux du vieillissement cutané.

 

12 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×