Le Stress Oxydatif

Le stress oxydatif est une agression, une oxydation des constituants de notre organisme due à un excès de radicaux libres qui sont contenus dans 5 % de l’air que nous respirons. Il cause une dénaturation de nos cellules qui «rouillent» et accélère le vieillissement de notre peau, dont il est une cause essentielle.

1 - Les Radicaux Libres.

Les radicaux libres sont des molécules d’oxygène instables et incomplètes qui sont très agressives et attaquent et altèrent les membranes et les molécules d’ADN de nos cellules en tentant de se coupler avec elles pour se compléter. Ils sont produits par les rayons UV-A et UV-B du Soleil, sous l’influence de l’environnement, du tabac, de l’alcool, du stress émotionnel, ou dans le cas d’une alimentation très sucrée et riche en glucides rapides. Ils peuvent être détruits par les antioxydants de notre alimentation, mais si ils ne sont pas neutralisés, ils accélèrent le vieillissement de nos cellules et de nos tissus.

Schéma d’action des radicaux libres sur une membrane plasmique d’une cellule

L’agression de la membrane plasmique d’une cellule se fait en plusieurs étapes. Le radical libre entre en contact avec les phospholipides membranaires : la membrane se fragilise et se désintègre laissant le contenu de la cellule fuir dans le milieu intracellulaire. La conséquence en est que la cellule perd sa forme et sa fonction initiale et meurt. Le tissu est fragilisé. Mais la cellule peut ne pas mourir, alors des substances toxiques peuvent facilement entrer en elle et causeront une altération de sa fonction.

Ces molécules se forment lors de réactions complexes d’oxydation et de réduction entre les différents composites de la cellule.pastedGraphic.pdf

ROS  : espèces réactives oxygénées

Réaction intracellulaire de détoxification des radicaux libres et de leurs créations.

Par assimilation, le peroxyde d'hydrogène (H2O2) est considéré comme une ROS, car en présence de fer (sous forme ionique), il se dismute en deux radicaux hydroxyle (OH.) (Réaction de Haber-Weiss). 

pastedGraphic_1.pdf

Ces réactions mettent en jeu différents enzymes ce sont des réactions naturelles dans les cellules (par exemple celles de la peau). Les cellules produisent donc des radicaux libres quels éliminent en grandes parties lors de réactions de détoxification. Ces molécules sont présentes en particulier dans toutes les cellules ayant une activité aérobie (qui a besoin d’oxygène). On peut constater que les cellules elles-mêmes produisent alors ces molécules.

2- Le Stress Oxydatif.

Néanmoins l’environnement est un facteur déterminant dans la production de ces radicaux libres puisque les radicaux libres peuvent être produits suite à une agression extérieure telle que les polluants chimiques ou les rayons UV du soleil. Les cellules ne subissent plus alors une oxydation habituelle et sont en état de stress oxydatif. Le stress oxydatif est un déséquilibre profond de la balance entre les prooxydants et les antioxydants en faveur des premiers créant à d’importants dégâts irréversibles au sein de la cellule. Nos cellules lors de phase de stress oxydatif n’ont plus la capacité seule de se détoxifier.

 Les leucocytes (globules blancs) qui permettent la défense de l’organisme, sont les principales responsables de la production de ces molécules. En effet ils utilisent des radicaux libres pour défendre l’organisme. Lors d’une exposition au soleil et donc aux rayons UV les leucocytes s’infiltre dans l’épiderme, augmentant la quantité de molécules réactives d'oxygène. Cette augmentation de radicaux libres intracellulaire entraine notamment un vieillissement prématuré. Néanmoins la peau a une activité antioxydante mais elle diminue avec le vieillissement et l’exposition prolongée aux rayons UV.

pastedGraphic_2.pdf

Notre peau est donc condamnée à vieillir, mais certains fonctionnements ralentissent le vieillissement de la peau.

  1. Exemple de prévention contre le stress oxydatif.

Tout d’abord une alimentation équilibrée peut nous protéger des radicaux libres même si elle est insuffisante à nous apporter tous les antioxydants qui nous sont nécessaires. Les vitamines E contenues par exemple dans l’huile de tournesol jouent le rôle d’antioxydant.

Nous pouvons aussi lutter contre la prolifération des leucocytes dans le derme et l’épiderme avec différents médicaments ou plantes anti-inflammatoires après une exposition prolonger aux rayons UV du soleil.

Une autre solution naturelle peut être la prise de bioflavonoïdes, solution nutritionnelle. Les bioflavonoïdes rassemblent touts les composés naturels de la famille des polyphénols d’origine végétale présents principalement dans les fruits. Ils se lient aux radicaux libres et ainsi ont de nombreuses actions.

      

Action des bioflavonoïdes

 

Freinent la dégradation et stabilisent les fibres de collagène de la paroi des capillaires

 

Possèdent une action anti-enzymatique et antioxydante protégeant l’élastine (protéine du tissu conjonctif)

 

Diminuent l’hyperperméabilité 

 

Agissent sur la fluidité sanguine et sur l’insuffisance veineuse

 

Augmentent la résistance capillaire

Préviennent la formation de l’œdème

 

Ils ont donc bien une action antioxydante.

Bien que notre peau s’oxyde naturellement l’environnement influe beaucoup dans cette oxydation accélérant son vieillissement. Cette oxydation due à l’environnement ou au fonctionnement des cellules peut être ralenti par différents procédés. Nous pouvons donc influer sur le vieillissement de notre peau de manière bénéfique ou au contraire avec les rayons UV nuisible. 

Exemples d’espèces réactives oxygénées

  • Le radical superoxyde O2°- 
  • Le peroxyde d'hydrogène H2O2 
  • L'ion hypochlorite ClO- 
  • Le radical hydroxyle HO° 
  • Les radicaux peroxyde (ROO°), radical alkoxyle (RO°) où R est une chaîne carbonée 
  • Les radicaux dérivant d'acides gras insaturés 
  • Le peroxynitrite ONOO° 
  • Le monoxyde d'azote NO° 
  • Le dioxygène singulet 1O² 

6 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×